Famille savoyarde

pionnière de l’hôtellerie

à Courchevel

Issu de l’esprit de Jo Tournier, Le Lana, petit chalet familial créé en 1958, a participé à l’essor de la station de Courchevel en cultivant une convivialité, un art de vivre et le goût du service.

En savoir plus

Famille savoyarde

pionnière de l’hôtellerie

à Courchevel

Historique

Le Lana a ouvert ses portes en 1958. Originaire de Chamonix, Jo Tournier, croit dès lors en Courchevel et contribue à la notoriété de la station en créant 20 chambres : un « petit hôtel de 1er ordre » offrant des prestations uniques pour l’époque.

L’établissement devient ensuite le premier hôtel 4 étoiles de Courchevel. Jo Tournier et son épouse Catherine n’auront de cesse de le faire évoluer, de l’agrandir, de l’embellir, attirant ainsi une clientèle internationale soucieuse d’un certain art de vivre et faisant peu à peu de Courchevel la station la plus belle et la plus prisée des Alpes. L’art de recevoir devient la vocation de toute une famille.

A la disparition du patriarche, ses deux fils reprennent naturellement les affaires familiales. Eric, l’aîné, est à la tête du groupe Tournier, et dirige plusieurs établissements de Courchevel et de Saint-Tropez.  De son côté, Nicolas, le cadet, a repris le flambeau du Lana en 1993.

Le chalet d’origine compte aujourd’hui 55 chambres, 28 suites et 2 appartements.

Savoir-faire

Depuis sa création, Le Lana a peu à peu évolué pour devenir aujourd’hui l’expression même du luxe. Lové au cœur de la station de Courchevel, l’établissement, dont l’extérieur rappelle les chalets traditionnels savoyards, occupe une situation privilégiée au pied des pistes et à deux pas des boutiques de luxe.

A l’intérieur, le raffinement n’a d’égal que la qualité du service. Les chambres et suites sont vastes et spacieuses. La lumière qui se diffuse au travers des baies vitrées sublime la beauté des lieux et met en valeur la vue sur les montagnes enneigées.

Dans les eaux turquoise de la piscine chauffée, dans la chaleur du sauna ou entre les mains expertes des ostéopathes et esthéticiennes, les hôtes se délassent avec plaisir. Outre le Spa, le piano bar lui aussi fait figure de lieu de détente privilégié. Les voûtes du plafond soutenues par des colonnes ornées abritent de vastes canapés dans lesquels le visiteur oublie sans peine les tribulations de la journée.

Enfin pour les gastronomes, les restaurants Le Saint-Nicolas et La Table du Lana allient plaisir des yeux et du palais pour des mets plein de saveurs. Et sur les pistes, dès les beaux jours, c’est sur la terrasse de La Table du Lana que les gourmands se restaureront.

https://www.youtube.com/embed/UDtjHYvt6Y4?rel=0

Fermer
En savoir plus